• Cadeaux de dernière minute?

    Nouvelle image (7)

    A quelques jours de Noël, la course aux cadeaux est devenue la principale activité et source d'inquiétude des Wallons.

    Si comme moi, vous aimez offrir un livre (pas par facilité mais pour le plaisir de partager un auteur apprécié), je vous conseille de faire un tour par la librairie Point-Virgule de Namur (au coin de la place St Aubain).

    Ayant travaillé 3 ans rue des Brasseurs, à deux pas de là, je m'y rendais régulièrement et puis partant travailler à Bxl avant de revenir à Namur, j'avais pris d'autres habitudes, oubliant à quel point cette petite librairie offre une sélection d'une rare qualité et dégage une chaleur humaine dès qu'on y entre... car une librairie, c'est avant tout un libraire, qui écoute, conseille et trouve le livre, LE livre dont vous avez besoin à 3 jours du réveillon et que plus personne n'a ailleurs.

    Et puis surtout, ce qui ne gâche rien que du contraire, Point Virgule, c'est un duo de Floreffois, Anouk et Régis Delcourt.

    Alors, plus besoin de se rendre à la Fnac de Louvain-La-Neuve ou chez Club place de l'Ange: allez chez Point Virgule!

    decoration

     

  • Floreffe citée en exemple

    La participation à Floreffe est mise en exergue par l'Union des Villes et Communes de Wallonie (UVCW pour les habitués), le "syndicat des communes", organe d'information, de réflexion mais également porte-parole des communes auprès des pouvoirs de tutelle (Région,...).

    Dans la dernière version du magazine qu'elle édite, le Mouvement communal, la participation et l'information (bulletin communal, site Internet, règlement d'ordre intérieur permettant une prise de parole du citoyen au Conseil communal,...) sont présentés comme des exemples.

    La "mutualisation" du site Internet via le programme CommunesPLONE (partage de compétences et ressources avec d'autres communes comme Sambreville ou Seneffe) est également présentée comme une piste d'avenir pour toutes les communes. Tiens tiens, même le gouvernement wallon s'en inspire avec le programme GovPLONE (ou PLONEGov?).

    Comme disait une pub... Floreffe? Elle a tout d'une grande ;-)

    Benoît DEMAZY 

  • Ca y est!

    Il y a 5 mois, je me plaignais de l'inconscience de certains conducteurs au croisement de la rue Notre-Dame des Affligés avec la rue de la Basse Sambre.

    Je me demandais s'il fallait que je finisse sous les roues d'une voiture pour que certains réalisent qu'il s'agit d'une priorité de droite.

    Aujourd'hui matin, c'est ma belle-mère et néanmoins voisine qui a eu cette mésaventure.

    Voiture plus que probablement déclassée, frayeur importante et - heureusement - pas de grosse casse physique (à voir dans 48h!).

    En droit... Maigre consolation!

    Il faut le dire dans quelle langue?

    C'EST UNE PRIORITE DE DROITE!

    Et si vous n'avez pas encore compris,

    VOUS ETES DANS UN VILLAGE, PAS A MONZA! 

     

    Benoît Demazy