• Pas d'argent pour FLoreffe? SUITE

    J'ai reçu une réponse circonstanciée de Thérèse-Marie Bouchet, Echevine Ecolo, à ma question.

    En résumé:
    Floreffe n'a pas rentré de projet "crèche" parce qu'il fallait entrer des projets bien plus coûteux pour prétendre à un subside.
    De plus, il y a un manque de synergies entre la CF et la RW, avec pour conséquences qu'une commnune peut par exemple avoir un subside pour la construction d'une crèche mais ne pas avoir encore de certitude d'être repris dans la programmation de la CF (un peu comme si la RW finance la construction d'une école mais que la CF refusait de payer les enseignants).

    Elle termine son explication (résumée mais sans travestir son exposé) en plaidant que toutes ces aides soient comprises dans le fond des communes: je ne peux que partager son avis! Une seule enveloppe globable, avec des critères objectifs et pas un saupoudrage qui donne l'impression de ressembler à des cadeaux.

    Bon. Voilà donc pour la crèche.

    Peut-être une réponse du Bourgmestre sur l'absence de projet Zone de police ou du Président du CPAS sur l'absence de projet Commune-CPAS? L'exercice serait intéressant.

    Benoît

  • Pas d'argent pour Floreffe?

    Le gouvernement wallon a octroyé hier environ 200 M. € de subsides à diverses communes wallonnes.

    Eliane Tillieux donne plus de précisions sur les aides en Province de Namur dans sa dernière newsletter:

    Crèche :

    Couvin : 700 000

    Gesves : 400 000

    Namur : 1 200 000

    Philippeville : 650 000

    Profondeville : 300 000

     

    Synergie Commune-CPAS :

     

    Assesse : 1 750 000

    Ciney : 1 200 000

    Fernelmont : 900 000

    Houyet : 400 000

    Mettet : 700 000

    Onhaye : 300 000

    Gembloux : 3 000 000

    Sombreffe : 1 600 000

     

    Zones de police :

     

    Eghezée-Gembloux-La Bruyère : 1 550 000

    Andenne-Assesse-Fernelmont-Gesves-Ohey : 350 000

    Beauraing-Bièvre-Gedinne-Vresse : 250 000

    Couvin-Viroinval : 500 000

    Hoyet-Rochefort : 200 000

    Cerfontaine-Doische-Philippeville : 300 000

     

    Arsenal de pompiers :

    Couvin : 1 400 000

    Namur : 7 000 000

    Sambreville : 3 700 000

    Vresse-sur-Semois : 700 000

    Yvoir : 1 400 000

     

    Cette longue liste m'intrigue: Floreffe n'a pas déposé un seul projet... ou n'a eu aucun projet retenu?

    Benoît

  • Quand le PS de Floreffe se retrouve au tribunal

    Sabine Dorval nous relate hier la première audience au tribunal correctionnel de Namur des conséquences de l'éclatement du PS floreffois: le litige qui oppose Christiane Pollet et Pascal Jossart.

    En bref, la première dit avoir été harcelée par le second et s'en serait étonnée auprès de l'ordre des médecins.

    Le second nie le harcèlement et porte plainte pour calomnie.

    Je ne sais pas qui dit vrai et qui dit faux. Et qui sait, peut-être y a-t-il un peu de vrai de chaque côté. 

    Tout ce que je sais, c'est que je regrette l'époque où ces deux personnes utilisaient leur temps, leur énergie à défendre un même projet.

    Benoît