• Lisez la presse

    La semaine dernière, j'ai envoyé un courriel aux représentants des trois listes organisatrices de la soirée citoyenne dont j'ai parlé dans les articles ci-dessous.

    N'ayant pas assisté à cette rencontre, je leur proposais de me faire un compte-rendu de cette réunion: ce qu'ils en attendaient, ce qu'ils en avaient retiré, etc.

    Leur avis aurait été reproduit ici.

    Une semaine plus tard, aucune réaction.

    Pas le temps de me répondre? Pas envie? Peu importe: chacun est libre d'utiliser les moyens de communication comme il l'entend.

    Je trouve cependant dommage que les personnes contactées, qui motivaient leur soirée par une absence de réel débat démocratique au sein du Conseil communal, n'exposent pas aux Floreffois qui visitent ce blog leurs projets.

    Il ne vous reste donc qu'à lire Vers L'Avenir de samedi.

    Titre? "L'opposition pour un débat transparent". Il y a encore du chemin pour y arriver manifestement...

    Tant pis, je passe à autre chose...

    Benoît

  • Refus du débat démocratique?

    decoration

     

    L'affirmation n'est pas anodine.

    L'invitation à la soirée-débat organisée ce vendredi par les trois partis d'opposition de Floreffe fait référence à un refus du débat démocratique de la part de la majorité.

    Plusieurs personnes m'interrogent sur ce qu'il faut comprendre par là... Je n'en sais rien!

    Je lance donc la question aux visiteurs de ce blog, anonymes ou non, représentants de partis, élus, simples citoyens... Réagissez via un commentaire ou via un e-mail.

    Deux façons de réagir:

    1. Sur la situation précise de Floreffe: vous assistez au Conseil communal? Que pensez-vous de l'affirmation? La partagez-vous? Comment ce refus de débat démocratique se manifeste? Vous ne la partagez pas? Pourquoi? Vous n'y assistez plus? Pourquoi?

    2. De manière plus générale, théorique: comment doit se manifester le débat démocratique dans une commune?

    A vous!

    Benoît

    P.S.: La photo est volontairement provocatrice :)

  • Conférence-débat à Floreffe

    Je reçois par e-mail une invitation à une conférence-débat organisée à Floreffe par les différentes listes d'opposition.

    En dehors des campagnes électorales, du Conseil communal (où comme me l'a dit un jour un mandataire, rien d'intéressant ne se passe... même si je trouve son avis un peu tranché!) ou des soirées d'un seul parti (soupers et rencontres entre militants), les occasions d'échanger pour le citoyen intéressé mais non-impliqué ne courent pas les rues.

    C'est donc bien volontiers que je fais passer l'info, même si je n'y assisterai pas (déjà pris ailleurs à cette date) et que j'espère voir un jour un autre type de débat encore (qui dépasse l'le clivage majorité/opposition)!

    Qui? PS / IC / Défi

    Quoi? Floreffe, la commune 100 visages, conférence-débat sur l'avenir de Floreffe 

    Où? Moulin Brasserie

    Quand? 20 juin, 19h30

    Un dépliant pdf donne le détail des thématiques abordées et des orateurs invités. Un haut-fonctionnaire de la RW sera notamment là pour expliquer la législation en aménagement du territoire. Un peu de pédagogie bien nécessaire pour mieux appréhender des dossiers importants comme l'aménagement du centre de Floreffe par exemple.

    Je suppose que ce dépliant sera également distribué en toutes-boîtes d'ici là.

    Le dépliant  donne un numéro  (M. Charon) pour plus d'infos - 0473 305 500 -ainsi qu'un e-mail, alain.bultot@skynet.be.

    Notons que la lettre d'invitation accompagnant le dépliant en pdf est d'un ton tout à fait différent, beaucoup plus revendicatif, où la pédagogie cède la place à une dialectique bien plus politique à propos e.a. de la composition de la CCATM (que je ne connais pas, je m'abstiens donc de tout jugement).

    A suivre!

     

    Benoît
  • On passe où?

    IMAGE_054
     

    Les chiens sortent leurs maîtres ce dimanche à Soye.


    Les chiens vont montrer toute l'après-midi qu'ils sont bien élevés. Peut-être devraient-ils apprendre à leurs maîtres à se garer tout en respectant le trafic? 

     

  • Retour sur la visite d'Eliane à Floreffe

    Il y a quelques jours, Eliane Tillieux était à Floreffe pour parler pouvoir d'achat.

    Le hasard du calendrier a fait que cette rencontre citoyenne intervenait le lendemain de la publication d'une étude supervisée par l'Ecolo Philippe Defeyt, qui remettait en perspective certains concepts. En résumé, on y apprenait que le pouvoir d'achat n'a pas tant diminué, ce sont les habitudes de consommation qui ont fortement changé.

    Tout ceci permet de lancer un débat intéressant à plus d'un titre, sur la notion de pouvoir d'achat, sur l'évolution de la société (un couple qui s'installe aujourd'hui est nettement mieux équipé, en électroménager par exemple, que leurs parents... mais les femmes ont une vie professionnelle qu'elles n'avaient pas nécessairement il y a 30 ou 40 ans),...

    Débat intéressant également sur la nécessité de posséder certains objets quand on peine à boucler les fins de mois. Internet est-il un luxe en 2008? Oui diront certains... non ceux qui cherchent un emploi tous les jours sur le site du Forem.

    Mais plus que de stigmatiser les consommateurs, il est bon de rappeler que certains sociétés pratiquent des prix largement supérieurs aux pays voisins (Internet, téléphonie, etc.), tout en dégageant des marges bénéficiaires importantes... et des salaires astronomiques pour leurs dirigeants.

    Deux regrets:

    - qu'un sujet qui touche autant de citoyens n'ait pas attiré plus de monde.

    - que la venue d'une députée socialiste n'attire que des socialistes (mandataires locaux, membres actifs, sympathisants,...) mais pas de citoyens progressistes de tous horizons.

    Il y a encore beaucoup à faire pour quitter les clivages entre partis lorsqu'on aborde de grands sujets de société.

    Et je jette la pierre à personne... car je n'aurais probablement pas assisté à une telle rencontre organisée par un autre parti.

    Mais qu'est-ce que je serais preneur d'un débat Eliane Tilieux-Georges Gilkinet, ou Philippe Vautard-Philippe Defeyt, ou Jean-Charles Luperto-Maxime Prévot...

    L'appel est lancé aux partis et associations floreffois :-)