esperanzah

  • Coup de coeur

    Je vous invite à découvrir le site d'un jeune photographe namurois, Cederik Leeuwe, lequel a consacré une partie de son temps à immortaliser le Festival Esperanzah.

    Pas de photo de concert (même s'il en publie ici) mais plus une vision personnelle de ce week-end. Du grand art!

    decoration

    A voir sur http://avaluk.skynetblogs.be/tag/1/Esperanzah.

    Benoît

  • Un sondage sur Floreffe

    Fini les sondages sur les élections, voici un sondage (colonne de droite) sur Floreffe. Il s'adresse tant aux Floreffois qu'aux extérieurs.

    N'hésitez pas à faire un lien depuis votre propre blog: plus il y aura de réponse, plus les résultats seront pertinents.

    Benoît

  • J-2

    esperanzh

     

    Le départ Esperanzah, c'est pour ce vendredi. Un week-end de rêve sur les hauteurs de l'Abbaye, prolongé de la meilleure des façons pour les 8000 heureux détenteurs d'une place pour le concert de Manu Chao lundi.

    Rendez-vous sur www.esperanzah.be pour toutes les infos... ou sur le site pour découvrir comme moi la programmation, c'est-à-dire "à l'aveugle". Ne me demandez pas le nom d'un groupe: j'y vais sans avoir (volontairement) rien lu sur la programmation car l'intérêt d'un tel festival est justement de se laisser emporter par la découverte de styles et d'ambiances qui ne nous attireraient pas nécessairement sur papier.

    Rappel aux Floreffois: il est possible de venir découvrir le festival gratuitement le vendredi. Renseignements à l'Office du Tourisme. Profitez-en: c'est à ma connaissance le seul festival qui offre une telle possibilité à un village entier!

    Benoît

  • Manu Chao à Floreffe!

    manu

     

     

    C'est inespéré: Manu Chao sera à Floreffe le 6 août!

    Et ce qui ne gâche rien, ce sera à sa demande...

    Le "King of the Bongo", ancien leader de la Mano Negra, dont une chanson a inspiré le titre du Festival Esperanzah se produira à Floreffe le 6 août, soit au lendemain du Festival (dont la programmation était déjà bouclée).

    Un conseil aux amateurs: ne tardez pas à acheter votre place!

    Benoît