mr

  • L'anedocte en fera sourire plus d'un...

    Le journaliste Mateusz Kukulka tient un blog intitulé "Le politique Show". Sur celui-ci, il fait notamment une "revue de blog" dans laquelle il inventorie les mises à jour de blogs politiques et/ou citoyens.

     

    show

     

    Quelle ne fut pas ma surprise de lire à mon retour de congé que j'y suis présenté comme MR...

    show2

     

    Voici donc le courrier en clin d'oeil que je viens d'envoyer à l'auteur de ce blog...:

     

    Bonjour,

    Je lis dans un article daté du 10 juillet sur http://lepolitiqueshow.dhblogs.be ("Personne derrière JP De Clercq") que je suis MR.

    Que nenni... je suis toujours à gauche et n'envisage nullement un glissement à droite, même sur une plaque de verglas.

    Pourriez-vous rectifier?

    Merci d'avance,

    Benoît DEMAZY
    Http://floreffe.skynetblogs.be

     

    Benoît

  • Interview de Thierry Jacques dans La Libre Belgique

     

    Le président du MOC - Mouvement ouvrier chrétien - Thierry Jacques, par ailleurs floreffois*, livre l'avis de son mouvement sur le futur gouvernement (à lire ici).

    Son message est clair: il déconseille au CDH de monter dans un gouvernement avec le MR, prônant une alliance plus progressiste CDH-PS-ECOLO.

    Je partage en grande partie son analyse (le CDH a plus en commun avec les projets de société du PS et d'Ecolo) même si, pour ma part, je plaide pour un PS dans l'opposition, le temps de se repositionner sur des fondations solides. Le temps aussi de perdre une certaine arrogance qui éloigne des réalités concrètes.

    Pas simple tout cela...

    Benoît DEMAZY

    * Puisqu'il est de bon ton ici de "coller" des étiquettes, je précise d'emblée que je ne suis pas membre du MOC ni un proche de Thierry Jacques que je ne connais pas personnellement (et vice-versa d'ailleurs... mais cela va normalement de pair).

  • Le MR et la démocratie participative

    Dans la dernière édition de la Souris bleue, le MR de Floreffe critique vertement le conseil consultatif "info et participation".

    Pourquoi?

    Parce que seulement 16 candidatures ont été reçues, soit moins d'1% de la population floreffoise.

    Parce qu'en plus, selon le MR, seul 1/4 des candidatures serait "purement citoyennes". Les autres, je cite, "émanent en effet de personnes actives au sein d'un groupe politique ou d'associations proches... de la majorité".

    Que le MR ne souhaite pas promouvoir la participation, je peux le comprendre. Mais qu'on jette l'opprobe sur un groupe d'une 20-aine de personnes qui ne s'est encore réuni qu'une fois mais de façon très constructive et désintéressée, j'appelle cela un procès d'intentions. Il est trop tôt pour dire si cette commission aura été utile... mais le MR annonce déjà - à 5 ans 1/2 de la fin de la législature! - qu'il faudra, je recite, "beaucoup d'audace pour oser déclarer que la participation citoyenne aura été un franc succès à Floreffe".

    Je fais partie de ce conseil et ne tente nullement défendre la majorité (Thérèse-Marie Bouchat le ferait et le fera certainement mieux que moi), je ne suis pas d'une association proche de la majorité et je ne suis pas, plus, actif au sein d'un groupe politique. J'ai par contre jusqu'ici beaucoup de plaisir à participer à ce conseil qui ne sera, je l'espère (sous-entendu j'attends de voir avant de juger!), qu'une des actions en matière de participation citoyenne de la législature.

    Ce conseil a tenté jusqu'ici de ne pas politiser les débats car fondamentalement, la mise en page du site Internet de la commune (sujet de la première réunion) se préoccupe peu des idéologies. Sauf bien sûr quand la majorité des présents le veulent interactif.

    Je crois comprendre que le MR regrette que ces sympathisants ne soient pas plus nombreux: peut-être étaient-ils contre la participation citoyenne? peut-être sont-ils contre l'interaction? C'est surtout au MR de se remettre en question!

    La participation citoyenne ne se décrète pas, elle se vit au quotidien, par étapes et avec la bonne volonté de tous, pas avec des procès d'intention stériles.

    Benoît DEMAZY
    Membre du Conseil consultatif Info et Participation.